C’est un contrôle périodique réglementé spécifique aux véhicules n’excédant pas 3,5 tonnes (véhicules particuliers, VP et véhicules utilitaires légers VUL).
Il est effectué visuellement et sans démontage. Il concerne actuellement 125 points répartis en 10 fonctions principales (dont 70 sont soumis a contre-visite).

controle-auto Quelle est son utilité ?

Il sert à vérifier les organes essentiels des véhicules, liés à la securite et à l’environnement.
Une fois le contrôle effectué, il est établi un procès verbal de contrôle et l’apposition d’un timbre sur la carte grise et d’une vignette à droite du pare-brise. Certains défauts à réparer ou corriger comportent une obligation de contre-visite.
Si un véhicule n’est pas présenté au contrôle, son propriétaire risque une amende de 137 Euros et les sanctions prévues par le Code de la Route. L’obligation du contrôle technique du véhicule n’exempte pas son propriétaire du maintien en bon état de celui-ci.

controle-auto Quand faut-il l’effectuer ?

Il doit être effectué dans les six mois précédant le quatrième anniversaire de la date de première mise en circulation du véhicule, indiquée sur la carte grise, et avant la date d’échéance du dernier contrôle technique obligatoire (valable deux ans).
Si le véhicule a plus de quatre ans et doit être vendu, le contrôle technique est obligatoire et il est à la charge du vendeur. Le procès verbal doit être daté de moins de six mois.
La contre-visite permet de contrôler les points litigieux lors de la visite initiale et faisant l’objet d’une obligation de réparation.
Elle est effectuée essentiellement sur les points qui ont justifié la contre-visite. Aussi est il recommandé de présenter au contrôleur le procès verbal établi initialement.
La contre-visite doit impérativement avoir lieu dans les deux mois qui suivent la visite initiale, passé ce délai votre véhicule devra subir une visite complète et obligatoire.

enquoiconsiste1